Langues

La greffe de sinus

La greffe de sinus

Qu’est-ce qu’une greffe de sinus ?

 

La greffe de sinus, également appelée « sinus lift », est une intervention chirurgicale assez fréquente qui consiste en une greffe osseuse au niveau du fond du sinus maxillaire afin d’avoir un volume osseux suffisant pour pouvoir poser un implant dentaire dans les parties postérieures de la mâchoire supérieure (emplacement des molaires et prémolaires).

Quand est-ce que l’on doit effectuer une greffe de sinus ?

 

Lorsqu’on perd les dents situées à la partie postérieure de la mâchoire supérieure (molaires et prémolaires), avec le temps se produit une réduction du volume osseux alvéolaire au niveau du plancher du sinus maxillaire (situé juste au-dessus des molaires supérieures) ne laissant qu’une fine lame osseuse. Ceci rend la pose d’implants dentaires à ce niveau impossible faute de volume osseux suffisant.

Dans ce cas précis l’implantologie devra procéder à une greffe sinusienne avant de poser le ou les implants dentaires. De sorte que ces derniers soient suffisamment enracinés dans la mâchoire supérieure. Afin de résister aux contraintes de la mastication des aliments.

Quelle est la nature des substances greffées lors du comblement des sinus ?

Le chirurgien utilise soit un morceau d’os autogène (provenant du patient lui-même, prélevé au niveau de sa mâchoire supérieure généralement), soit un substitut osseux à base de biomatériaux, ce dernier est une substance synthétique qui sera placée dans le fond du sinus maxillaire et qui va servir de matrice pour le remodelage osseux naturel

Comment se déroule une greffe de sinus ?

La greffe osseuse pré-préimplantatoire se déroule selon 4 grandes étapes :

  1. Anesthésie locale : l’intervention est indolore, le confort du patient est un élément capital, une sédation est aussi réalisée (une anesthésie générale est possible),
  2. Accès aux sinus : Deux possibilités s’offrent au chirurgien, soit il accède latéralement au sinus maxillaire (préférée dans le cas de greffes volumineuses) il passe alors par le côté de la mâchoire, soit il accède par la crête gingivale pour les petites greffes (accès crestal),
  3. Décollement de la muqueuse sinusienne : une fois que le chirurgien a accédé aux sinus, il va décoller et soulever la muqueuse qui tapisse la cavité sinusienne pour créer un espace destiné à accueillir la greffe osseuse,
  4. Greffe osseuse à proprement parler : introduction du greffon dans l’espace créé,
  5. Refermer la brèche osseuse par une membrane synthétique et suture de la gencive.
  6. Attendre environs 6 mois pour pouvoir poser l’implant dentaire le temps que la minéralisation osseuse se fasse. Dans certaines situations le chirurgien peut poser directement l’implant à condition de la lame osseuse sinusienne soit assez épaisse pour accueillir l’implant (au moins 5 millimètres).

Quelles sont les suites opératoires post greffe de sinus ?

 

Le chirurgien-dentiste prescrira quelques médicaments et donnera des directives au patient :

  • Antibiotiques pour prévenir une infection bactérienne,
  • Antalgiques pour calmer une éventuelle douleur,
  • Bains de bouches (car le brossage des dents sera temporairement douloureux voire impossible), il faut une hygiène bucco-dentaire rigoureuse pendant la période de cicatrisation,
  • Adaptation de l’alimentation pendant les premiers jours, consommer des aliments mous et tièdes voire froids,
  • Évier de se moucher pendant 2 à 3 semaines (le mouchage augmente la pression dans les sinus et risque de provoquer un barotraumatisme),

 

Quelles sont les complications d’une greffe du sinus ?

 

Comme toute intervention chirurgicale, la greffe d sinus comporte des complications, heureusement elles sont relativement rares, en voici quelques-unes :

  • Allergie au produit anesthésique,
  • Saignement ou hématome,
  • Gonflement de la joue (dû à un œdème),
  • Infection du site opératoire.
  • Infection du sinus maxillaire (Sinusite aiguë maxillaire),
  • Perte du produit de comblement (greffon ou substitut osseux) conduisant parfois à recommencer l’intervention.



%d blogueurs aiment cette page :